Améliorer l’expérience utilisateur sur les sites Web

Globalement, les participants au programme Choix de pub qui sont propriétaires ont déployé des efforts importants pour que leurs sites Web soient conformes, s’assurant que les utilisateurs reçoivent de l’information adéquate sur la PCL et sur la possibilité pour eux d’exercer leur choix. Cependant, nous sommes d’avis que les participants à Choix de pub peuvent encore apporter des améliorations afin de fournir aux utilisateurs une information plus claire et de s’assurer que le processus de retrait est sans faille.

FOURNIR UNE MENTION PLUS EFFICACE

La plus grande difficulté rencontrée pour fournir aux consommateurs une transparence et un contrôle adéquats est de rédiger une mention efficace.

Les mentions doivent être rédigées dans un langage clair que le consommateur moyen comprendra, tout en étant précises. Elles doivent être suffisamment complètes et couvrir tous les éléments requis (soit le type de données recueillies, la façon dont les données sont utilisées, avec qui les données seront partagées), tout en demeurant concises afin de ne pas perdre l’attention du lecteur.

Décrire la collecte, l’utilisation et la divulgation des données

Il est essentiel d’être exact et exhaustif, même en essayant d’être concis ou d’utiliser des termes simples. Dans une mention de PCL, il faut toujours se demander si on a répondu aux questions suivantes :

  • "Quel type de données sont recueillies?"
    Habituellement, juste le fait de mentionner que « des données sont recueillies » n’est pas suffisant. Un utilisateur doit pouvoir comprendre quel type de données sont recueillies – par exemple, « de l’information sur vos habitudes de navigation et sur votre activité sur ce site Web ».
  • "Comment les données seront-elles utilisées?"
    On doit expliquer clairement que les données recueillies seront utilisées pour cibler l’utilisateur ou pour lui présenter des publicités pertinentes et/ou ciblées par centres d’intérêt sur Internet (et dans des applications mobiles le cas échéant).
  • "Avec qui les données seront-elles partagées?"
    Il est important de signaler que les données seront recueillies et utilisées par des tiers aux fins décrites ci-dessus. Il importe d’identifier ces entreprises ou du moins d’expliquer de quels types d’entreprises il s’agit quelque part dans votre politique sur la publicité ciblée par centres d’intérêt, dans votre politique sur les témoins (cookies) ou dans votre politique de confidentialité afin de vous assurer que l’utilisateur puisse trouver cette information si elle n’est pas contenue dans une mention de haut niveau (comme par exemple, en cliquant sur un lien « En savoir plus »).

Informer l’utilisateur à l’aide d’une approche « par couches »

En mai 2018, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (CPVP) publiait les Lignes directrices pour l’obtention d’un consentement valable, document susceptible d’aider les participants au programme Choix de pub à rédiger les mentions les plus efficaces possible.

Le CPVP préconise une approche « par couches » pour informer les consommateurs au sujet de la collecte et de l’utilisation de données (qu’elles soient à des fins de PCL ou autre). En termes simples, cela signifie que les consommateurs doivent être informés des pratiques de PCL à l’aide d’une mention concise et facile à lire, qui met l’accent sur les éléments clés de la collecte et de l’utilisation de données (quels sont les types de données qui sont recueillies, à qui elles seront divulguées et à quelles fins elles seront utilisées). Toutefois, les consommateurs doivent pouvoir trouver de l’information plus détaillée sur ces pratiques lorsqu’ils le souhaitent – par exemple, en les dirigeant à l’aide d’un hyperlien vers une mention plus complète située dans la politique sur la confidentialité ou sur les témoins. L’idée est que l’on devrait présenter aux consommateurs une mention suffisante qui leur permet de bien comprendre ce qu’il advient de leurs renseignements, et ce, sans les obliger à lire une politique sur la confidentialité dans son intégralité.

FOURNIR UN MÉCANISME DE RETRAIT PLUS EFFICACE

Les consommateurs doivent comprendre qu’ils ne sont pas contraints à consentir à ce que leurs données soient recueillies à des fins de PCL pour pouvoir continuer d’utiliser un site Web ou une application. On doit les informer clairement qu’ils peuvent refuser cette collecte et on doit s’assurer qu’il est facile pour eux d’exercer ce refus.

Un mécanisme de retrait doit être fourni pour tous les tiers

Le plus important peut-être est que les propriétaires doivent comprendre que s’ils permettent à un tiers de recueillir et d’utiliser des données à des fins de PCL sur leur site Web, mais qu’il n’existe aucun retrait possible pour ce tiers en question, ils ne seront alors plus conformes au programme Choix de pub. Il ne suffit pas d’informer l’utilisateur de l’identité de ceux qui recueillent et qui utilisent ses données – l’utilisateur doit pouvoir exercer un choix quant à son consentement.

La transparence et le contrôle sont des principes fondamentaux du programme Choix de pub. Les propriétaires doivent s’assurer qu’une option de retrait est offerte pour tous les tiers qui s’adonnent à des activités de PCL sur leur site Web, et s’ils ne peuvent s’en assurer, ils doivent empêcher ces tiers de suivre les consommateurs à des fins de PCL.

Le retrait doit être efficace et simple

Le programme Choix de pub exige des propriétaires qu’ils fournissent un mécanisme de retrait facile à utiliser, qui couvre tous les tiers qui recueillent et qui utilisent des données à des fins de PCL sur leurs sites Web.

Les Normes de la publicité reconnaissent que les participants propriétaires qui participent à Choix de pub ont fait preuve de diligence pour ce qui est d’offrir un mécanisme de retrait. Toutefois, dans certains cas, ces mécanismes ne sont pas faciles à utiliser et exigent de l’utilisateur qu’il prenne de nombreuses mesures pour refuser la PCL de l’ensemble des tiers actifs sur leur site Web.

Par exemple, certains outils offrent des retraits directs pour certains tiers, mais pas tous, et redirigent l’utilisateur vers les sites Web individuels des tiers pour d’autres refus. Cela exige souvent de l’utilisateur de rechercher sur chaque site Web de tiers l’endroit où le mécanisme de retrait du tiers se trouve.

Les propriétaires savent que l’outil WebChoices de la DAAC offre actuellement des retraits directs pour plus de 136 entreprises tierces différentes. En cliquant sur un hyperlien qui pointe vers cet outil, un utilisateur peut, en une seule étape, refuser les publicités ciblées par centres d’intérêt provenant de toutes ces entreprises. Si tous les tiers sur un site Web d’un propriétaire donné peuvent être trouvés à l’aide de l’outil WebChoices de la DAAC, nous recommandons le recours à cet outil car il permet aux utilisateurs de refuser ce type de publicité en une seule étape efficace.

Scroll to top